Chine

Suzhou, Zhujiajiao et Hangzhou

Après plusieurs jours dans la grande ville de Shanghai où nous nous sommes perdus quelques fois et avons passé pas mal de temps dans le métro, nous avons décidé de visiter les alentours. Nous avons choisi 3 villages accessibles en train ou en bus. Enfin, village chinois signifie tout de même pas moins de 3 millions d’habitants!!

Samedi 19 novembre, pour rejoindre Suzhou en train, nous avons tout d’abord cherché la bonne gare, puis acheté les billets et enfin trouvé le bon train : tout indiqué en chinois, avec des chinois qui vont dans tous les sens ou nous passe sans arrêt devant dans les files d’attente, on vous cache pas qu’on a un peu galeré, mais on a réussi!! Direction donc Suzhou en train à grande vitesse (300 km/h) au milieu des chinois qui jouent à wow en réseau. A Suzhou, nous avons principalement visité des jardins tyiques chinois et des pagodes. On est monté au sommet d’une pagode de 9 étages pour avoir une vue sur la ville. Les jardins sont très mignons : des étangs, des petits ponts, des pavillons chinois, des rochers. C’est très paisible! Il y a aussi de nombreux banzaïs. On marche beaucoup entre les différents sites, il ne fait pas chaud et la faim nous rattrape : on entre dans un restaurant au hasard et c’est un truc de fondue chinoise! On déguste du poisson et des légumes à faire cuire dans notre gros bouillon qui sent bon. On ne sait pas trop comment s’y prendre avec les différents ustensiles : heureusement, la serveuse nous fait une petite démo.

Deuxième jour, dimanche 20 novembre : direction Zhujiajiao, en bus cette fois. On a encore eu du mal à trouver le bon arrêt de bus (mais des chinois que nous avons suivis avaient également du mal, ça ne vient pas que de nous…) et le bon bus. 1h de trajet debout tout à l’avant du bus avant de descendre à Zhujiajiao et de se faire alpaguer par les nombreux vendeurs à la sauvette qui attendent les touristes. L’intérêt de Zhujiajiao, c’est son ancienne ville, faite de canaux et de ponts suspendus. Nous flânons dans les ruelles, au bord des canaux, guidés par les différents parfums plus ou moins agréables émanants des mets chinois sur les étalages. Pour nous, c’est (mini) crevettes et poisson ce midi. Notre visite se poursuit avec une petite balade en bateau. La vieille ville ressemble à un petit village très agréable un peu comme Venise. Retour à Shanghai en bus à la tombée de la nuit. Nous avons peu marché et nous nous sommes reposés durant cette journée sympathique.

Troisième et quatrième jour, lundi 21 et mardi 22 novembre : Hangzhou et son lac de l’Ouest. Ca y est, on sait prendre le train en Chine, nous arrivons donc à Hangzhou sans encombre après 1h30 de train pour 2 jours et 1 nuit dans cette ville hautement touristique. Son principal attrait est son lac, que nous avons traversé en bateau par l’intérmédiaire d’une île au miliieu. Les paysages sont très beaux : saules pleureurs, ponts, maisons chinoises, et pour couronner le tout, il y a du soleil ; dommage que les lotus ne soient pas en fleur à cette époque. On a fait quelques photos en se balladant sur les rives du lac. Des petits vieux chinois jouaient paisiblement à un jeu sur une table : on a essayé d’en comprendre les règles, en vain. Repas et nuit à Hangzhou, pour la suite de notre visite demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.