La Martinique

Que faire en Martinique ? Découvrez 9 coups de cœur atypiques

Que faire en Martinique ? Que voir en Martinique ? 9 blogueuses ou lectrices de notre blog ont joué le jeu d’écrire à notre place. Elles vous livrent ici l’un de leur coup de cœur en Martinique. Du classique au lieu moins connu, il y en a pour tous les goûts. Découvrez les vite dans ce nouvel article.

Coup de cœur n°1 : Laura et Maxime ont été séduits par les Anses d’Arlet

Nous sommes Maxime et Laura et nous sommes venus sur cette magnifique île durant 16 jours en décembre 2020. Nous avons eu un véritable coup de coeur pour cette île au point de vouloir venir y vivre ! De ce fait, ce fut très dur de choisir un seul coup de coeur ..

Nous avons donc choisi :

Les Anses d’Arlet

A première vue, c’est une belle petite ville bordée d’une magnifique plage. Un ponton, de l’eau turquoise, des restaurants en bord de mer et un rocher à 50 mètres du rivage qui promet aux amateurs de snorkeling (masque et tuba) de se régaler les yeux. Étant amateur de snorkeling, notre premier réflexe est de foncer vers le rocher pour découvrir les fonds marins. Nous ne sommes pas des grands nageurs. Le rocher est vraiment facile d’accès et même pour les enfants. Et là c’est l’émerveillement ! Un aquarium naturel ! Une concentration de mouvements et de couleurs. Une biodiversité importante.

Je ne connais malheureusement pas les noms mais on a vu des dizaines et des dizaines de poissons colorés ou non, des coraux multicolores, des étoiles de mer, des oursins, des serpents de mer, des murènes, des poissons trompette et pleins d’autres encore dont je ne connais pas les noms.

Des bouées délimitent la zone et ils indiquent en détail les espèces que vous pouvez y rencontrer.

Nous avons visité quelques pays en Asie (Bali, Thaïlande, Sri Lanka, Philippines) où on a aussi pratiquer du snorkeling. Mais on n’a jamais vu autant de diversité de poissons au même endroit !

Certains chanceux peuvent aussi voir des tortues. On les a cherchées mais on les a seulement vues à Anse Dufour (et c’est déjà extra !).

Nous avons passé le reste de la journée à flâner dans cette eau chaude et turquoise de la mer des Caraïbes avec la vue sur l’Église des Anses d’Arlet et ses collines.

Et pour terminer, nous avons mangé dans un de ces restaurants en bord de mer. Un planteur à la main, un Colombo de poulet dans l’assiette et cette vue sur l’eau turquoise .. Quel bonheur ! 

anses d'arlet - martinique

Retrouvez Maxime et Laura sur leur blog –> https://marchesurunglobe.com/ et sur instagram : @laura_mchln

Coup de cœur n°2 : Elen nous fait découvrir les fonds marins au Diamant

Hello, je m’appelle Elen et je tiens la plume de « Voyager Connecté », un blog dans lequel je relate mes voyages et découvertes à travers le monde. Globe-trotteuse aguerrie, je suis aussi depuis 2 ans une plongeuse confirmée. Par deux fois, j’ai eu la chance de découvrir l’île aux fleurs : la Martinique et ses paysages paradisiaques ! Mais ce que je préfère sur ce petit bout de France des Antilles, c’est sans hésitation faire de la plongée au Rocher du Diamant ! 

Plongée sous-marine au Diamant

plongée au diamant - martinique

Emblématique de la Martinique, le rocher du Diamant est une formation volcanique située à 2 kilomètres des côtes. Elle promet aux plongeurs qui fréquentent le lieu des trésors sous-marins d’exception, considérés comme les plus beaux de toute l’île ! Classée réserve naturelle protégée, des tortues et autres barracudas viennent nager parmi les coraux multicolores que comptent la célèbre faille que le rocher du Diamant abrite. Sachez avant tout que pour effectuer cette sortie plongée sous-marine, il vous faudra au minimum avoir en poche le niveau 1 (PADI ou FFESSM). Pourquoi ? Et bien parce que parfois, de très forts courants peuvent sévir dans la zone, rendant la progression d’une palanquée un peu compliquée. Hormis cela, ce sont des plongées simples de 12 à 25 mètres sans difficulté majeur!

plongée au diamant - martinique

La toute première fois que j’ai plongé au rocher du Diamant il y a deux ans, je venais tout juste de valider mon PADI Open Water. Et quelle fût ma récompense à la fin de la semaine que cette sortie incroyable! Des poissons-lions, des tortues vertes, des étoiles de mer, des éponges par centaines, des araignées crabes … tout ce petit monde cohabite pour notre plus grand plaisir ! Malgré toute la beauté du lieu, sachez tout de même que cette sortie a un coût, et pas des moindres. Les prix peuvent légèrement différer en fonction des clubs. Mais me concernant, j’ai dû débourser 98 euros pour la double plongée avec petit déjeuner inclus sur le bateau. Pour moi, elle en vaut largement la peine. Bref, la plongée au rocher du Diamant reste définitivement mon meilleur souvenir en Martinique… par deux fois ! 

plongée au diamant - martinique

Retrouvez Elen sur son blog –> https://voyagerconnecte.fr/ et sur instagram : @voyagerconnecte

Coup de cœur n°3 : Découverte d’une rhumerie avec Camille

rhumerie JM - Martinique


Je m’appelle Camille, j’ai 26 ans et je connais la Martinique depuis bientôt 4 ans ! Après plusieurs voyages à arpenter l’île, nous avons pris la décision, avec mon compagnon, de venir nous y installer en septembre 2019. Nous sommes heureux propriétaires d’une petite maison sur la commune de Sainte-Marie, située dans le Nord Atlantique. La beauté et la diversité des paysages, ainsi que l’ambiance chaleureuse qui règne vont vous charmer. La vie est tellement douce ici ! On appelle la Martinique « l’île aux fleurs » mais également « l’ile aux revenants… », vous comprendrez vite pourquoi, quand vous l’aurez rencontré.

La rhumerie JM

Des amateurs de Rhum par ici ?

Le Rhum Martiniquais fait partie des institutions culturelles de l’île ! Impossible d’y concevoir un séjour sans visiter une distillerie. Je vous propose donc de découvrir l’une d’entre-elles, et pas des moindres : La Distillerie JM, située à Macouba, dans le Nord Atlantique de l’île.

rhumerie JM - Martinique

Niché au cœur de la jungle tropicale, ce bâtiment au rouge flamboyant ne vous laissera pas indifférent… Son joli jardin va vous émerveiller.

Cette distillerie est encore en activité, on dit qu’elle « fume encore ». Vous aurez la chance de pouvoir traverser l’usine pour en apprendre plus sur le processus de fabrication du précieux liquide. Un atelier olfactif & diverses informations vous attendent.

rhumerie JM - Martinique

Le chai de vieillissement et son parfum envoûtant confirmeront votre envie d’aller déguster quelques-unes des productions « Joyaux de Macouba », parfaitement conseillés par les experts de l’équipe sur place. Toujours avec modération, bien sûr !

Une agréable balade pour toute la famille.

BONUS : Et si vous alliez jusqu’au « bout du bout » de la Martinique ? La commune de Grand’Rivière se trouve à quelques minutes seulement de celle de Macouba. Ce village de pêcheurs est le moins peuplé de l’île. Pour y accéder, il faut traverser deux grands ponts au milieu de la forêt tropicale… Magique !

grand rivière - martinique

Retrouvez Camille sur Instagram : @cam.au.soleil

On reste du côté Atlantique pour le prochain coup de coeur.

Coup de cœur n°4 : Cécilia nous emmène à Ste Marie pour visiter l’Habitation La Salle

Je suis Cécilia, une Martiniquaise qui partage son temps entre Paris et les Antilles.

Mon blog Sugarcane Lane (la Route de la Canne à Sucre) est né de l’envie de mieux comprendre l’histoire de la Martinique. Egalement de prolonger les récits que me racontait ma grand-mère, des récits parsemés de champs de canne et des ti-punchs que buvaient les hommes (marins-pêcheurs, coupeurs de cannes, petits notables… ) dans son petit bar au sol de terre battue aux Trois-Ilets.

Ainsi, j’ai pris la route des distilleries pour partager les 1001 visages du rhum. Au-delà du ti-punch, c’est une culture, une histoire, un art de vivre, des visages et des paysages ravissants, et de fabuleux itinéraires.

Pourquoi vous allez aimer l’habitation la visite de l’Habitation La Salle à Ste Marie

Vous allez tomber sous le charme de cette ancienne sucrerie à visiter absolument.

Je vous dis pourquoi…

C’est un voyage dans le temps, 3 siècles en arrière :

L’Habitation La Salle fait revivre une sucrerie du 17ème siècle et c’est unique dans les Antilles. On découvre à quoi pouvait vraiment ressembler une sucrerie à l’époque des premiers colons. L’habitation ressemble à un corps de ferme et fait un peu penser à une abbaye. C’est sans doute parce que ce sont les religieux qui ont apporté leur savoir-faire dans la fabrication du sucre et la distillation.

habitation la salle - martinique

C’est une belle promenade, accessible à tout le monde et un bon spot photos

Le site est plat et le parcours bien aménagé. C’est agréable et facile d’accès, qu’on ait des enfants ou qu’on ait des problèmes de mobilité. Dès l’arrivée, on est absorbé par les grandes allées accueillantes et la beauté des bâtiments en pierres et aux toits rouges. C’est un très beau jardin, sobre et bien entretenu. Il y a des bancs pour se poser en regardant les aigrettes blanches ou la petite rivière Sainte-Marie qui coule tout autour du site.

habitation la salle - martinique

On comprend mieux l’histoire de la fabrication du sucre et du rhum

Avant les distilleries-rhumeries, il y a eu les sucreries où on produisait le sucre bien sûr, mais aussi un peu de guildive, l’ancêtre du rhum. Grâce aux installations, on revit presque les étapes de la transformation de la canne à sucre. Le pressage, la cristallisation du sucre dans des cônes en terre cuite, et la transformation de la mélasse (issue de la production du sucre) en guildive, l’ancêtre du rhum.

habitation la salle - martinique

On en apprend plus et sans se prendre la tête grâce à la visite commentée

L’entrée coûte 5€ et un audio guide accessible grâce à un QR code à flasher à l’entrée. C’est toujours plus sympa et enrichissant d’avoir des détails et des explications en plus des habituelles pancartes. On peut suivre le parcours préconisé par l’audioguide, mais on peut aussi improviser et faire la visite comme on veut, à son rythme. Il y a aussi un petit musée dédié à l’historique du café à la Martinique, avec des machines et plein de petits objets anciens du quotidien.

habitation la salle - martinique

Il y a une cuvée spéciale Habitation La Salle

L’Habitation La Salle appartient à la distillerie Saint-James qui lui a spécialement dédié deux rhums vieux. On les trouve exclusivement à la boutique de l’Habitation La Salle. Si vous êtes amateur ou que vous voulez faire un cadeau d’exception, c’est le moment car vous ne la retrouverez nulle part ailleurs.

habitation la salle - martinique

On peut combiner la visite avec d’autres sites très proches 

La visite de l’habitation prend 1h30 à 2 heures. On peut commencer par la distillerie Saint-James, puis prendre le Petit Train des Plantations qui vous emmène à travers champs à l’Habitation La Salle. Ensuite on peut aller au Musée de la Banane, tout près.

Retrouvez Cécilia sur son blog : Sugarcane Lane et sur Instagram : @sugarcane_lane.

Coup de cœur n°5 : Partons maintenant randonner sur la côte Atlantique avec Rachel

Je suis Rachel, du compte instagram : @mespetitsbonheursausoleil. Je suis graphiste de métier, photographe amateur et passionnée. Et je vis en Martinique depuis déjà plus de 20 ans. Maman de 3 enfants, j’ai mille projets, envies, voyages en tête… Je profite de chaque instant ici en Martinique pour découvrir ses moindres recoins, partager ses secrets et surtout la faire découvrir au monde extérieur et même parfois aux résidents ! J’ai d’ailleurs réalisé un ouvrage « J’peux pas… J’ai Martinique ! » qui est un guide complet pour savourer la Martinique autrement. Il est disponible dans ma boutique en ligne via mon blog www.mespetitsbonheursausoleil.com.

La randonnée de la Boucle du Vauclin

Je te propose de partir en direction du Vauclin, pour une balade 100% nature avec une grande diversité de paysages. Des points de vue sublimes sur l’océan, passages en forêt et en “campagne”, traversée d’un village de pêcheurs, et surtout baignade dans un lieu magique au milieu de la mangrove. Cette randonnée se nomme « la Boucle du Vauclin ».

Le départ se fait au quartier de Château Paille au Vauclin, près du Parking de l’UCPA. Tu trouveras facilement l’accès avec Google Maps (mon ami !).

Cette randonnée de niveau assez facile est très bien fléchée et balisée. Il faut compter 2/3h de marche pour faire la boucle si tu ne fais aucun arrêt ni baignade. Les sentiers se suivent, plus ou moins escarpés, et laissent apparaître de temps en temps la vue époustouflante sur l’Océan Atlantique.

A mi parcours, on traverse un village de pêcheurs. Casiers, filets, poules en liberté, le décor est posé ! C’est la Martinique rustique, conviviale, authentique. La Martinique comme on l’aime !

boucle du vauclin - martinique

Après avoir longé un instant la mer – l’occasion est parfaite, face à l’océan, pour faire une pause et reprendre un peu son souffle – la balade se fait un peu plus ardue avec quelques grimpettes au cœur de la forêt. Mais l’avantage est que, de là-haut, on peut profiter par endroit de points de vue sublimes sur le large.

boucle du vauclin - martinique

Après plus d’une bonne heure de marche et avant de terminer la boucle, je te conseille vivement de bifurquer et de prendre la direction d’une plage au nom particulier « Trou cochon » (l’endroit est indiqué par un panneau). Je n’ai jamais réussi à connaître l’origine de ce nom car ici, pas de cochons et rien qui pourrait donner un indice indiquant cette appellation !

boucle du vauclin - martinique

Pour y accéder, il faut longer une plage de galets qui donne accès à une crique de sable fin au cœur de la mangrove. C’est surprenant de découvrir ce lieu paradisiaque. L’eau y est claire et la baignade près des palétuviers et originale et inédite. Cette plage est aussi accessible par la mer. Certains y viennent en kayak, d’autre en bateau. La tranquillité ne sera pas assurée en week-end. Mais je suis certaine qu’en pleine semaine, il y a peu de monde présent sur le site.

boucle du vauclin - martinique

Après s’être rafraîchi un instant, il te faudra reprendre le chemin de randonnée qui se termine quelques mètres plus loin, près d’un lotissement.

Petits conseils : Même si certains passages se font dans la forêt sèche, le soleil cogne et il est impératif de partir avec minimum 2 litres d’eau par personne. N’oublie pas ton maillot et aussi ta serviette de plage glissée dans ton sac à dos!

Rachel, suis mes aventures sur instagram : @mespetitsbonheursausoleil et aussi via mon blog : www.mespetitsbonheursausoleil.com

Coup de cœur n°6 : Randonnée sur la presqu’île de la Caravelle avec Sarah

Il y a des voyages dont les souvenirs ravivent de fortes émotions. C’est le cas de ce séjour en Martinique, puisqu’il s’agissait de mon voyage de noce ! Avec mon mari tout neuf nous y avons passé 10 jours durant lesquels nous avons alterné entre visites culturelles, activités sportives et baignade dans les eaux turquoises autour de l’île.

La presqu’île de la Caravelle


L’un des moments forts de ce voyage fût la demi-journée passée sur les sentiers de la presqu’île de la Caravelle. Après avoir profité des plages idylliques bordées de cocotiers, le décor est radicalement différent à cet endroit de la Martinique. En effet, la presqu’île de la Caravelle se situe au nord-est de la Martinique et plonge droit dans les eaux fougueuses de l’Atlantique. Autant te dire que la Bretagne ne semblait plus si loin.

presqu'île de la caravelle - martinique


La réserve de la presqu’île de la Caravelle n’étant pas accessible aux véhicules motorisés, c’est donc à pied, en suivant le chemin de randonnée le long du littoral, que nous avons découvert ce petit bout de terre. Tout au long de cette boucle d’environ 10km, de criques en criques, nous avons pu profiter des différents belvédères de cette côte sauvage, déchiquetée par les vagues et subissant de plein fouet les assauts du vent. Je garde un merveilleux souvenir du panorama à 360° sur la presqu’île depuis la pointe Caracoli !  Après plusieurs kilomètres le long des falaises, le sentier nous mène ensuite au cœur de la mangrove où de nombreux crabes ont élu domicile, avant de revenir tranquillement au parking.

presqu'île de la caravelle - martinique

Cette randonnée est relativement facile et bien balisée, mais le sol étant principalement composé de glaise, je te conseille de prévoir de bonnes chaussures de marches (et de préférence qui ne sont pas blanches) pour mieux profiter de cette promenade.

Sarah – Vents & Voyages
Passionnée de photographie, de road-trip et de treks tu peux retrouver mes articles sur le blog www.ventsetvoyages.fr et sur instagram @ventsetvoyages

Retrouvez d’autres photos et détails des randonnées de la Caravelle dans nos articles : ici (la grande boucle), ici (petite marche jusqu’au phare) ou ici (dans la mangrove).

Coup de cœur n°7 : Balade sur la route des Gués avec Julie

Moi, Julie, la trentaine, maman de 3 loulous (donc pas le temps de m’ennuyer) et mariée à JP qui a nous deux avions une soif d’aventure de presque tout quitter pour venir aux Antilles. Arrivés pour la plus belle aventure de notre vie en juin 2020.

La route des Gués, dans le centre de l’île (commune de St Joseph)

C’est une randonnée sur route, accessible à tous. Je l’ai faite à 7 mois de grossesse! Il n’y a pas de côtes, c’est plat. Attention cependant certains passages sont glissants. Un gué est un endroit où l’on peut traverser un cours d’eau à pied.
Il faut compter 2 heures aller retour. Il y a 10 gués à passer avec de l’eau jusqu’aux chevilles par moment. Attention toutefois à ne pas y aller s’il y a eu trop de pluie, ça peut devenir dangereux si le niveau de l’eau a monté.

route des gués - martinique

Il s’agit d’une route plus ou moins droite avec des passage de gués c’est à dire qu’il y a la rivière de chaque côté de la route. Nous l’avons faite en juillet, fin de la saison sèche donc il y avait peu d’eau. On y voit une végétation luxuriante, des magnifiques fleurs tropicales, différents oiseaux et insectes. 

route des gués - martinique

C’est apaisant, tellement beau, et on a apprécié un peu de fraîcheur. Les filles n’étaient pas fatiguées, elles ont pu se mouiller voire se baigner dans la rivière à plusieurs endroits.
L’avantage c’est qu’on peut aussi rouler sur la route des Gués (on a croisé quelques voitures). Donc il est possible de faire quelques gués en voiture pour raccourcir la ballade.

route des gués - martinique

Retrouvez Julie et sa famille sur Instagram : @jpju_du_bzh_en_972

Toujours dans le centre de la Martinique, sur la commune de St Joseph :

Coup de cœur n°8 : Héléna nous présente Cœur Bouliki et a testé le spa Bouliki bio !

Passionnés par les voyages et l’aventure, nous avons quitté notre Alsace pour une nouvelle vie sous les tropiques. Arrivés en août 2020, nous n’avons de cesse de nous émerveiller devant les paysages luxuriants et surtout extrêmement variés qu’offre cette petite île. Alors que nous rêvions de plages de sable blanc et de cocotiers, nos plus grands coups de coeur se trouvent surtout dans la partie nord de l’île grâce à sa végétation luxuriante.

Coeur Bouliki

Nous vous emmenons aujourd’hui découvrir l’un d’entre eux. Situé au cœur de la forêt tropicale, dans la commune de Saint-Joseph, Cœur Bouliki est un véritable havre de paix. Pour y accéder, vous devrez traverser un gué qui constitue déjà une aventure en soi.

coeur bouliki - martinique
coeur bouliki - martinique

Vous arriverez alors sur cette magnifique aire forestière, la plus grande de Martinique, très bien aménagée. Différentes options s’offriront à vous : baignade rafraichissante dans la rivière Blanche, promenade dans la forêt en empruntant les ponts suspendus situés sur le site ou tout simplement repos sous un carbet avec l’odeur fumant des barbecues et le chant des oiseaux tropicaux.

coeur bouliki - martinique
coeur bouliki - martinique

Une activité idéale pour un week-end réussi en famille ! 

Spa Bouliki Bio

Si vous souhaitez poursuivre le dépaysement, en duo cette fois, vous pouvez réserver une après-midi de rêve et de détente chez Bouliki bio.

coeur bouliki - martinique

Dans ce spa tropical, vous aurez l’occasion de tester le Saun’hammam, vaste espace dégageant des vapeurs aromatiques pouvant varier de 50 à 60 degrés et qui permet d’éliminer fatigue, toxines et tensions musculaires. Le Tizane’cuzzy infusion géante entre 37 et 40 degrés est un bain dans lequel on est immergé dans de l’eau chaude chauffée par une chaudière à bois où infusent des plantes aromatiques aux multiples vertus ou encore la cascade naturelle stimulante et dynamisante…

coeur bouliki - martinique

Le site propose également des shot detox et des goûters issus de la production locale certifiée bio Martiniquaise. 

Retrouvez Héléna et sa famille sur Instagram : @quatrebretzelssouslescocotiers

Coup de cœur n°9 : Sandra se replonge dans ses souvenirs d’enfance pour nous parler de la culture de la canne à Sucre en Martinique

Je suis Sandra et ma passion c’est voyager, lire, écrire et partager tout ça sur mon blog https://votrenvol.fr. J’avais une dizaine d’années lorsque je me suis rendue en Martinique. Il s’agissait d’un voyage de découverte organisé dans le cadre d’un vaste programme d’échange entre mon école de banlieue parisienne et l’école Le François en Martinique. Rétrospectivement, en voyant toutes les difficultés que la maîtresse de mon fils a pour organiser une simple classe découverte en Normandie, je mesure la chance immense que j’ai eue de participer à ce beau projet. Alors, lorsqu’Hélène a lancé l’idée de réaliser un article sur la Martinique, je me suis dit que ce serait là une belle occasion de rouvrir mon carnet de voyage et me replonger dans mes souvenirs d’enfance.

Je garde un merveilleux souvenir de ma découverte de cette île tropicale et de l’accueil chaleureux de ma famille d’accueil. Le coup de cœur que je souhaite partager avec vous est une visite qui m’a particulièrement marquée. Plus de 20 ans après, j’en garde un souvenir précis. Je parle de notre journée consacrée à la canne à sucre que j’ai bien envie de renommer « Comment les peuples africains, asiatiques, amérindiens et européens ont-ils commencé à se mélanger ?». Car avec nos bouilles de toutes les couleurs, nous étions un fruit de ces mélanges dont les prémices ont eu lieu sur ces terres motivées par la culture de la canne à sucre. Je voulais le voir, le sentir, le goûter cet or blanc qui avait déchaîné les passions du XVIIe au XIXe siècle.

La distillerie Saint James

Notre premier arrêt fut pour les plantations de la distillerie Saint James. Je me rappelle avoir été ébahie par l’étendue de cannes à sucres. Je n’en avais jamais vu et là, notre guide nous proposait de les toucher, les humer et en manger un bout. La saveur juteuse et sucrée des fibres de la canne reste gravée en moi.

Ensuite, nous avons fait cap vers la maison de la canne à l’autre bout de l’île, aux Trois îlets. Là, allions tout apprendre de l’exploitation de cette plante.

La maison de la Canne aux Trois Ilets

maison de la canne - martinique

La maison de la canne est un musée installé dans l’ancienne distillerie Vatable qui retrace l’histoire de l’industrie de la Canne. Cette histoire est intimement liée à celle de l’esclavage. On estime que 70% de la traite de négrière avait pour objectif de fournir en main d’œuvre les plantations de canne. Au milieu du XVIIe, la Martinique était une colonie appartenant à la couronne française. Le sucre représentait pour Louis XIV un filon juteux dominé par les Anglais et les Hollandais. Mais pour exploiter la canne, il fallait des bras, énormément de bras.

maison de la canne - martinique

En Martinique, ce sont tout d’abord des engagés blancs qui trimèrent à en mourir sur les champs. Puis vint le temps des esclaves noirs vendus sur les côtes du golfe de Guinée par des trafiquants africains jusqu’en 1848. Le principe est simple, immuable, intemporel : des hommes exploitant d’autres hommes pour l’appât du gain. Dans cette macabre course au sucre, tandis que certains s’enrichissaient, d’autres étaient déshumanisés.

Après l’abolition de l’esclavage, pour pallier le départ des esclaves, ce sont des engagés venus d’Inde et d’Asie du Sud Est qui sont venus suer dans les plantations. Les prémices du capitalisme ont puisé leurs richesses sur le sang et la sueur d’hommes à la peau sombre venant du monde entier. Des vies humaines et la naissance de l’abomination du racisme contre les plaisirs du sucre. L’exposition du premier étage de la maison illustre par une immersion dans la vie quotidienne de la plantation ce prélude au racisme.

maison de la canne - martinique

À l’étage, on en apprend plus sur la fabrication du rhum qui est reconnu dans le monde entier et est le seul rhum à bénéficier du label AOC. Je n’ai pas grand-chose à en dire, car je ne suis pas une passionnée d’alcool. Je n’en bois pas et c’était encore plus le cas à l’époque 😉 !

Nous sommes repartis de cette visite, nous les petits banlieusards héritiers de cette histoire traumatique, bien décidés à écrire la suite sous l’étendard du vivre ensemble.

Retrouvez Sandra sur son blog https://votrenvol.fr et sur Instagram : @votrenvol


Pour compléter tout ça, retrouvez nos précédents articles sur les randos à ne pas manquer, les rhumeries de l’île ainsi que nos plages préférées.

Et bien sûr, l’article avec notre itinéraire complet de 10 jours pour des vacances de rêve.

🖤🖤🖤


Est-ce que ce nouveau type d’article vous a plu ? Nous, oui. On a même découvert des endroits que nous ne connaissions pas et on remercie vivement les différents invités de cet article ! A vous de nous dire en commentaire quel est votre coup de cœur sur l’île ou celui parmi ces 9 que vous auriez le plus envie de découvrir.

A bientôt !

Pour vous guider dans la préparation de votre voyage :

8 commentaires

  • Elen

    Je suis honorée d’avoir pu contribuer à votre super article très bien ficelé !
    En esperant qu’il donnera encore plus envie aux voyageurs de découvrir cette île magnifique ! 🙂

    • lnetgueg

      Merci beaucoup pour ta participation ! C’était un plaisir de réaliser cet article 😃 Nous avons nous même découvert des lieux que nous ne connaissions pas !

  • Sylvie

    Merci pour tous ces magnifiques récits qui donnent envie de visiter cette belle île. Si j’ai la chance de pouvoir y retourner, le coup de coeur 5 est mon préféré pour la beauté des paysages à y découvrir. J’espère que je pourrai faire plusieurs promenades en bord de mer pour immortaliser tous les paysages rencontrés. Merci de m’avoir transportée au soleil de la Martinique alors qu’ici le temps est triste à en pleurer.

    • lnetgueg

      Très bon choix que la Boucle du Vauclin avec des vues de fou sur l’Atlantique. C’est une belle balade que nous pourrons faire la prochaine fois que tu viens ! 😉😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.