Chine

L'armée de soldats de Xi'an

Nous avons profité de notre 2e jour (samedi 26 novembre) à Chengdu pour nous rendre au Qinsheng Shan, (montagne du Qinsheng) à 120 km environ. Nous y avons pris un bon bol d’air au milieu de la forêt et des petits temples perchés dans la montagne. La petite balade était tout de même un peu ardue avec de nombreuses marches à gravir pour atteindre le sommet à 1600m. Il y avait bien un téléphérique mais il fallait payer en plus du billet d’entrée donc on est monté et redescendu à pieds. Il faut toujours payer partout !

En attendant le train, nous avons fait la connaissance d’une petite fille de 6 ans, qui essayait de parler anglais. Elle était accompagnée de ses parents et de sa petite soeur. Elle nous a chanté des chansons et fait une petite danse. C’était marrant. Nous lui avons offert notre 1ere Tour Eiffel (merci à Cécile S d’ailleurs ). Elle était ravie et nous aussi!

Le soir, nous avons pris un train couchette pendant 15h pour nous conduire à Xi’an. On ne savait pas trop à quoi s’attendre, mais finalement c’était des compartiments (non fermés) de 6 couchettes et notre wagon était très calme donc nous avons pu dormir. Mais le voyage était quand même long !

Dimanche 27 novembre, nous n’avons rien fait de spécial pour que Guerric, qui était malade, puisse se reposer. En plus, il fait bien froid, 12°C, il faut se motiver pour sortir!

Lundi 28 novembre, nous avons visité le centre historique de la ville de Xi’an. C’est l’une des rares villes chinoises a avoir conservé des remparts, ce qui lui donne un intérêt particulier. Il y a aussi un quartier musulman. Nous avons pu nous promener dans les petites ruelles où nous avons croisé des chinois musulmans avec une calotte blanche et des femmes avec des voiles colorées. Nous avons aussi visité la tour du Tambour et la Grande Mosquée. Cette dernière était originale car constituée de pagodes et de petits pavillons comme dans un temple bouddhiste mais avec des écritures arabes et pas d’encens, ni de bouddhas !

L'armée de soldats de Xi'an

Mardi 29 novembre, nous avons pris un bus (non sans difficultés encore une fois) pour nous amener à la fameuse armée des soldats en terre cuite. Il s’agit d’une grande découverte archéologique assez récente (1974). Un empereur, qui a regné vers 220 avant JC, a fait ériger cette immense armée de soldats de taille humaine (plus de 6000 soldats ont aujourd’hui été découverts) pour l’enterrer à côté de son tombeau pour le protéger après sa mort ! Un peu fou l’empereur quand même.. Donc, nous y voilà, il y a plusieurs hangars. Dans le plus grand, la majeure partie des soldats a été reconstituée et ils sont alignés prêts à aller au combat. C’est impressionnant même si nous pensions qu’il y en aurait encore plus.

L'armée de soldats de Xi'an

L'armée de soldats de Xi'an

Bon sinon, Guerric va un peu mieux mais nous avons froid : nous nous sommes donc achetés un manteau en espèrant que ça suffira pour Pékin où nous serons à partir du 1er décembre.

Côté nourriture, on continue nos découvertes (cf les photos) et nous avons malheureusement testé des plats un peu trop épicés pour notre pauvre bouche…  Les repas ici se partagent à plusieurs, c’est à dire qu’il est inconcevable de commander chacun son plat. Par contre, dans les habitudes du pays, les chinois se promènent toujours avec une petite thermos de thé individuelle cette fois.

Merci pour vos commentaires, continuez comme ça ! On aime aussi vous lire 🙂


Article original rédigé par lnetgueg et publié sur Le monde by LN et Gueg
Reproduction interdite sans autorisation
Source: Chine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.