Nouvelle-Zélande

L’Île du Nord de la Nouvelle-Zélande

Arrivée sur l’île du Nord : Wellington

Mardi 3 avril. Après 3h de traversée du détroit de Cook à bord du ferry, on accoste sur l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande à Wellington. Son slogan écrit un peu partout est « la plus adorable petite capitale au monde » ! On fait un tour rapide dans quelques rues animées.

Mercredi 4 avril. Nous nous rendons au musée Te Papa, qui paraît-il est excellent. Il est vrai qu’il y a de belles reconstitutions de la faune du pays et une grande partie scientifique interactive sur les forces terrestres. Par contre nous avons trouvé que l’étage concernant les maoris n’était pas très fourni…

Musée te Papa, Wellington, Nouvelle Zélande

Avant de quitter la ville, on passe voir le parlement de Nouvelle-Zélande. C’est un bâtiment circulaire qui ressemble un peu à une ruche. Le temps n’a peut-être pas aidé non plus (ciel gris et pluie fine) mais Wellington ne nous a pas vraiment conquise.

Parlement, Wellington, Nouvelle Zélande

En début d’après-midi, on reprend la route. Et on roule bien puisqu’on arrive à la nuit tombée, 300 km plus loin, dans le Tongariro National Park, au milieu des volcans.

Tongariro National Park… ah non en fait…

Jeudi 5 avril. Notre réveil sonne très tôt. Nous préparons les sandwichs, la crème solaire, les Kways et nos mollets. En effet, nous avons prévu de réaliser une grosse randonnée de 19km au cœur des volcans du parc national (Tongariro Alpine Crossing). Seulement, le climat en a décidé autrement. La météo n’étant pas bonne (ça souffle fort au niveau des volcans, soit disant), il est trop dangereux de monter en altitude aujourd’hui et malheureusement, il semble que ce sera pareil le lendemain…

On est pas mal déçus de ne pouvoir faire cette marche qui semble pourtant magnifique et qui est réputée sur l’île du Nord et en Nouvelle-Zélande. Une balade de 2h, avec vue sur les volcans au milieu des nuages, un bel arc-en-ciel et une cascade ne suffiront pas à nous faire oublier notre désarroi.

Ile du Nord

Du coup, on reprend la route vers le nord, on passe à Taupo où on longe le plus grand lac du pays et on s’arrête à Rotorua, ville géothermale.

Rotorua

Vendredi 6 avril. On commence la journée en visitant une réserve géothermale. Il y en a plusieurs sur l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande. D’abord, il y a le spectacle du geyser de Lady Knox qui jaillit à plus de 15m de hauteur. Puis, on se promène au milieu des bassins chauds et froids de couleurs différentes en fonction des minéraux qui les composent  (soufre, carbone, arsenic…) des fumerolles, et des mares de boue bouillante dont la piscine Champagne.

Ile du Nord, Rotorua
Ile du Nord, Rotorua
Ile du Nord, Rotorua

A midi, on va visiter un village de tradition maorie. On y goûte un hangi : plat cuit directement dans les pierres volcaniques. Et on assiste à un spectacle de chants et le fameux haka ! Moins impressionnant qu’avec les all blacks mais c’était très bien. Et on reprend la route pour aller encore plus au Nord.

Ile du Nord

On passe par Te Puke, capitale mondiale du kiwi (le fruit cette fois) où l’on voit les nombreuses plantations.

A la recherche du lieu où nous allons passer la nuit, quelle n’est pas notre surprise en découvrant un camping bondé de néo-zélandais. On nous explique que c’est le we de Pâques (du vendredi au lundi inclus) et donc qu’il s’agit de petites vacances… Ça nous change de d’habitude !

Peninsule de Coromandel

Samedi 7 avril. Nous nous rendons dans la Péninsule de Coromandel, mais ça ne roule pas bien : tous les « kiwis » sont sur la route. Et en plus, il ne fait pas très beau, c’est dommage car les paysages sont jolis. On s’arrête à Hot Water Beach, plage où l’on peut se creuser soi-même une petite piscine d’eau thermale chaude. C’est marrant. On marche jusqu’à au rocher de Cathédral Cove, où ont été tournées quelques scènes du monde de Narnia.

Ile du Nord

On roule au milieu du bush et de la forêt sauvage, pour atteindre un camping encore un fois remplis de locaux en vacances, et on peut dire qu’ils ont une sacrée passion pour le camping !

Le Nord de l’île du Nord !

Dimanche 8 avril. Les cloches sont arrivées jusqu’à nous, nous avons reçu 2 jolis œufs de Pâques !!! On roule pour atteindre le Northland, la partie de la Nouvelle-Zélande au nord d’Auckland. Là, encore, les routes sont très encombrées… On s’arrête simplement pour faire une petite balade au bord de la mer où on voit de jolis spécimens d’étoiles de mer.

Ile du Nord

Bay of Islands

Lundi 9 avril. On atteint Paihia au cœur de Bay of Islands, baie composée de 144 îles et lieu de vacances apprécié des néo-zélandais. On prend un ferry pour passer l’après-midi à Russel, petit village en bord de mer très charmant.

Et là, nous avons le bonheur d’apercevoir enfin des kiwis, l’oiseau emblématique du pays. Il fait partie de la famille des autruches et ne vole pas. Nous sommes ravis ! On termine la journée en nous endormant pour notre dernière nuit dans le van au pied d’une petite cascade.

Ile du Nord

Mardi 10 avril. Grosse journée de route. On passe au milieu d’une forêt de kauri, arbres gigantesques. On s’arrête pour voir l’un de ces spécimens : le Tane Mahuta d’une hauteur de plus de 50m et de 17m de circonférence. Agé de plus de 1500 ans, il s’agirait d’un des arbres les plus vieux au monde. Puis, il nous faut redescendre à Auckland pour rendre le van (snif !). La fin d’une aventure (après près de 5000 km et 20 nuits), on sent que notre périple sur le continent océanien se termine. L’île du Nord de Nouvelle-Zélande a de beaux coins mais nous avons largement préféré la moins peuplée île du sud et ses paysages fascinants !

Auckland

Mercredi 11 avril. Visite d’Auckland, plus grosse ville de Nouvelle-Zélande. Il y a quelques tours dont la fameuse Sky Tower, qui culmine à 328 mètres. C’est une ville plus animée et plus vivante que Wellington. Nous avons pu profiter d’une belle vue sur la ville depuis le Mont Eden, vieux volcan dont on voit encore le cratère.

Auckland, île du Nord Nouvelle-Zélande

La suite du tour du monde, dans la rubrique Chili ! En avant pour l’Amérique du Sud.

 

Article original rédigé par lnetgueg et publié sur Le monde by LN et Gueg
Reproduction interdite sans autorisation
Source: Nouvelle Zélande

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *