Nouvelle-Zélande

Ile du Sud : fjord de Milford Sound, Fox Glacier et cachalots !

On the road, toujours sur l’île du Sud

Lundi 26 mars, nous sommes repartis de la péninsule d’Otago (île du Sud), en direction de la côte ouest avec ses fjords et ses glaciers, mais réputée pour sa pluie quasiment un jour sur deux. Comme ne cesse de le répéter Gueg, la route est un peu plus monotone que les autres mais on traverse tout de même de jolies vallées toujours parsemées de moutons. On arrive à Te Anau qui borde le lac du même nom.

Comme il n’est pas trop tard, on décide de parcourir le début de la route vers le fjord de Milford Sound (haut lieu touristique de l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande pour les kiwis). C’est une belle route avec vue sur les montagnes enneigées au loin. On croise d’ailleurs le parallèle 45° Sud… A mi-chemin on s’arrête pour dormir au bord d’une rivière, au milieu des montagnes.

Milford Sound

Mardi 27 mars, on se réveille avec un ciel bien éclairci. On reprend notre route mais plus on avance et plus la pluie et la brume arrivent… La route a l’air belle mais on ne voit rien ! On devine les pics abrupts autour de nous mais c’est tout. On arrive à l’embarquement des bateaux où on voulait faire une balade dans le fjord. Mais vu le temps vraiment affreux, nous prenons la décision d’attendre le lendemain pour faire la balade en espérant avoir un meilleur temps. On se trouve un camping avec un petit salon chauffé pour passer l’après-midi et la soirée ! Bref, une journée morte…

Mercredi 28 mars, à notre réveil, il reste un peu de brume sur les montagnes mais au moins il ne pleut plus. Ça s’annonce déjà mieux que la veille. On prend nos tickets pour la « croisière » de 11h15. Puis on embarque pour 1h30 de promenade dans le fameux fjord, réputé pour être l’un des plus beaux endroits de NZ. Et c’est vrai que c’est magnifique : de grandes montagnes tombant à pic dans la mer, des cascades un peu partout, et on aperçoit même quelques otaries qui dorment sur les rochers. Le bateau navigue jusqu’à l’entrée du fjord où s’étend au loin la mer de Tasman.

Ile du Sud : fjord, glaciers et cachalots ! Milford Sound en Nouvelle Zélande
Milford Sound en Nouvelle Zélande
Milford Sound en Nouvelle Zélande
Milford Sound en Nouvelle Zélande

Nous sommes contents d’avoir attendu une meilleure météo car ça en valait la peine. On repart sous un beau soleil qui nous permet d’admirer les beaux paysages que nous n’avions pas vu voir à l’aller.

Queenstown

Prochaine étape de la journée : Queenstown, autoproclamée comme la capitale de l’aventure sur l’île du Sud ! La ville est au bord du lac Wakatipu et la belle route pour y accéder slalome entre les montagnes.

Queenstown

Jeudi 29 mars, aucun sport extrême au programme pour nous, juste une bonne marche pour atteindre un point de vue incroyable sur le lac et les montagnes entourant Queenstown. Le soleil est là, c’est superbe : on jouit d’un panorama à 360°.

Queenstown en Nouvelle-Zélande
Queenstown en Nouvelle-Zélande

On enchaîne par un détour à Glenorchy en passant par une route qui longe le lac et les montagnes. C’est l’un des lieux de tournage du Seigneur des Anneaux et c’est vrai que ça s’y prête bien : grandes étendues de plaines et montagnes.

Ile du Sud : fjord, glaciers et cachalots !

Wanaka

Vendredi 30 mars, on roule vers Wanaka, jumelle de Queenstown mais un peu plus petite. Elle est aussi bordée par un lac du même nom et est entourée de…. montagnes !! Et oui, mais on ne s’en lasse pas, les paysages sont toujours un peu différents. Chaque endroit à son charme. On fait une pause « intellectuelle » en allant à Puzzling World, toute petite cité des sciences dédiée aux illusions d’optique. On a ainsi pu se transformer en géants ou nains le temps de quelques minutes ! (voir les photos…)

Fox Glacier

Samedi 31 mars, on remonte la côte ouest et on arrive dans la région des glaciers. On a réservé une marche sur le Fox Glacier pour l’après midi. (retrouvez notre blague du 1er avril ici!) En attendant, on fait le tour du lac Matheson et on profite d’une belle vue sur les monts Tasman et Cook.

Lac Matheson, île du Sud, Nouvelle Zélande

L’heure tourne et il est temps pour nous d’aller au rendez-vous pour notre excursion glacée ! Nous ne sommes que 4 dont notre guide. On nous prête un manteau, des chaussettes épaisses, des grosses chaussures, et c’est parti. On commence à marcher pour rejoindre le début du glacier et le guide nous montre les endroits qu’atteignaient le glacier auparavant, bien plus en aval que désormais. Avant de marcher sur la glace, on enfile des crampons et le guide prend sa pioche pour nous frayer un chemin pas trop glissant. Le glacier est impressionnant.

Fox Glacier, île du Sud, Nouvelle Zélande

On passe dans des crevasses de glace, ça monte pas mal. Bien sûr, on n’atteint pas le haut du glacier dont la longueur dépasse les 13 km mais on arrive assez haut. On redescend par un autre chemin. Après 2h de marche sur la glace, on reçoit un petit diplôme. Une belle expérience et un environnement peu habituel pour une journée dont on se souviendra longtemps.

Fox Glacier, île du Sud, Nouvelle Zélande
Fox Glacier, île du Sud, Nouvelle Zélande
Fox Glacier, île du Sud, Nouvelle Zélande
Fox Glacier, île du Sud, Nouvelle Zélande

Dimanche 1er avril, après être passé à l’heure d’hiver, on prend la route pour plusieurs heures. On rejoint en fin d’après midi la petite ville d’Hanmer Springs, une station thermale au milieu des montagnes. On décide donc de se relaxer un moment dans les bassins d’eau soufrée atteignant jusque 42° et en plein air. Ça ne fait pas de mal de se prendre un peu de bon temps, car le voyage, c’est un vrai travail, faut pas croire… (parole étonnante d’une touriste croisée en chemin !!!)

Kaikoura et les cachalots

Lundi 2 avril. On atteint de nouveau la côte est, et notamment la ville de Kaikoura où l’on réserve une excursion en mer pour observer des baleines. L’excursion est très chère donc on espère ne pas être déçus. On embarque à bord d’un speed boat et on fonce vers un canyon sous-marin (1500m de profondeur) proche de la côte. C’est ce canyon qui explique la présence de baleines si proche de la terre.

En réalité, il ne s’agit pas de baleine mais de cachalots (en anglais, c’est le même mot pour les 2 animaux : whale). Ça y est, un cachalot apparaît. Même si l’on aperçoit que le haut de son corps qui dépasse de la surface, on se rend vite compte que c’est énorme ! Un jet d’eau sort de la bestiole de temps en temps. Enfin, après quelques minutes, l’animal plonge au fond de l’eau faisant ressortir sa queue majestueuse. Un beau spectacle qui se renouvellera 2 fois.

cachalot, nouvelle Zélande, île du Sud
cachalot, nouvelle Zélande, île du Sud

En rentrant, un banc de dauphins nous accueille et nous accompagne. Il y en a plus d’une centaine qui nagent très vite, dans tous les sens. Ils nous montrent leurs plus beaux sauts. Ils semblent jouer avec le bateau et ça continue comme ça pendant près d’une demi-heure. Un moment magique.

dauphins : île du Sud, Nouvelle-Zélande

On retourne sur la terre ferme après en avoir pris plein les yeux. On passe par une petite baie où l’on a le plaisir de voir plein d’otaries sur les rochers. En plus on peut les approcher sans problème. Elles n’ont pas peur.

otarie, île du sud Nouvelle-Zélande

Direction l’île du Nord

Mardi 3 avril. On traverse la région de Malborough et ses nombreuses vignes et collines. Notre périple sur l’île du Sud se termine. Nous allons prendre le ferry pour nous rendre sur l’île du Nord.

Notre premier stop sera à Wellington.

 

Article original rédigé par lnetgueg et publié sur Le monde by LN et Gueg
Reproduction interdite sans autorisation
Source: Nouvelle Zélande

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *