Nouvelle-Zélande

L’île du Sud : Banks Peninsula, Lacs Tekapo et Pukaki, Mont Cook

Ile du Sud : lacs turquoises, montagnes et moutons

Banks Peninsula, Akaora

Mardi 20 mars 2012, nous avons fait nos premiers pas en Nouvelle-Zélande à l’aéroport d’Auckland avant de prendre un vol intérieur en direction de Christchurch, sur l’île du sud.

Comme en Australie, la meilleure façon de découvrir le pays est de le parcourir en van ; nous avons donc récupéré un beau van vert et violet de chez Jucy près de l’aéroport de Christchurch le mercredi 21 mars. (https://www.jucy.com/nz/en/)

Heureusement qu’il est beau, car il va nous servir de voiture et maison pour les 3 prochaines semaines… Ça y est, c’est reparti pour la route ! On a débuté par Banks Peninsula, à l’est de Christchurch. La route monte à flanc de montagne et la vue sur la péninsule est jolie ; enfin, jusqu’à ce que les nuages fassent leur apparition et nous laissent dans une brume épaisse. On était prévenu, en NZ, le temps n’est pas au beau fixe alors il va falloir faire avec durant les 3 prochaines semaines ! On arrive au bout de la péninsule, à Akaora, une petite ville touristique qui garde des traces d’une lointaine conquête française et qui en est fière.

Akaora, île du sud, nouvelle zélande

Petite balade, chocolat chaud (ben oui, on a perdu pas mal de degrés depuis le Nouvelle-Calédonie) et dodo sur un parking où le camping est toléré.

Ile du Sud (1) : lacs turquoises, montagnes et moutons
banks peninsula, nouvelle zélande

Lac Tekapo

Jeudi 22 mars, on se lève avec la pluie ! On reprend la route vers le lac Tekapo. La route, très belle, longe des chaînes de montagnes et des rivières ; en plus, le temps s’améliore. On arrive au lac, qui n’est pas aussi turquoise que ce qu’on nous avait annoncé mais la vue depuis le mont John est magnifique : le lac est entouré de collines couvertes d’herbes jaunes.

On se pose pour la nuit près d’un autre lac au milieu de la nature. Ce n’est pas la chandeleur, mais on fait tout de même sauter les crêpes avant la tombée de la nuit, un régal !

Ile du Sud (1) : lacs turquoises, montagnes et moutons

Lac Pukaki et Mont Cook

Vendredi 23 mars, il fait toujours beau : on se prépare rapidement afin d’atteindre le mont Cook (le point culminant du pays à 3755 m) avec le soleil. On passe par le lac Pukaki, qui lui est d’un beau bleu turquoise, et on aperçoit le mont Cook en fond qui se reflète sur le lac : c’est très beau !

lac Pukaki

La route longe le lac sur près de 40 km et se termine à Aoraki, au pied de montagnes aux cimes enneigées. On enfile nos chaussures et on part pour une rando de 3h. Le chemin, fait de roches et cailloux serpente au cœur des montagnes, traverse des ponts suspendus, longe des rivières et un glacier, avec en point final le mont Cook dont la cime se trouve dans les nuages.

On arrive au bout : un second glacier au pied de la montagne et dans le lac produit par sa fonte, de gros icebergs flottent dans une eau presque blanche ! C’est chouette. Il y a beaucoup de vent mais la balade en valait la peine.

glacier mont cook
glacier mont cook

Après la marche, on file rapidement à un endroit qui offre une belle vue sur un autre glacier : le Tasman glacier, le plus grand de Nouvelle-Zélande, qui a l’allure d’une grosse carrière. Pour finir la journée en beauté, on s’offre une bonne bière et une bonne douche. On s’endort au milieu des montagnes.

glacier mont cook Tasman glacier
Ile du Sud : lacs turquoises, montagnes et moutons

Des moutons et des pingouins sur l’île du Sud !

Samedi 24 mars, une fois de plus, on se lève avec la pluie, on ne voit même plus les sommets perdus dans la brume. Ce n’est pas grave, on en a profité la veille. Il nous faut aujourd’hui retourner sur la côte est et plus précisément à Moeraki pour essayer de voir des pingouins. On passe à proximité du lac Benmore où l’on traverse le plus gros barrage du pays. La route quitte progressivement les montagnes pour les collines bien vertes où broutent les innombrables moutons.

moutons en Nouvelle-Zélande

On arrive au point d’observation dans l’après midi ; il s’agit d’une petite cabane donnant sur une plage où se trouvent déjà de nombreux phoques. Après quelques minutes d’attente, des pingouins sont de retour de la pêche et arrivent sur la plage. Ce sont des pingouins à œil jaune : ils sont plus grands que ceux qu’on avait vus à Melbourne. De la plage, on les voit monter une pente raide en sautant. C’est très drôle. Arrivés au sommet, certains restent et se baladent sur l’herbe, effrayant les quelques lapins qui traînaient là. Beau spectacle avant le coucher.

Ile du Sud (1) : lacs turquoises, montagnes et moutons

Moeraki Boulders

Dimanche 25 mars, on poursuit notre route vers le sud. On fait un stop aux Moeraki Boulders, ce sont des rochers de forme arrondie, posés sur la plage, qui ressemblent à des tortues dont l’explication géologique de leur formation est un peu complexe : on vous en fait grâce !

Moeraki Boulders - Nouvelle Zélande

Dunedin, sur l’île du Sud de NZ

Ensuite on continue jusque Dunedin, ville de plus de 100 000 habitants, ce qui est énorme pour la NZ. Malheureusement, la pluie fait son retour. On fait un petit tour de la ville en voiture, en passant d’ailleurs par la rue inscrite au livre des record car la plus en pente au monde, Baldwin Street.

Dunedin - Nouvelle Zélande

Otago Peninsula

Puis on file vers Otago Peninsula. Là encore, la route, très escarpée, monte et longe des falaises. C’est joli. On arrive tout au bout de la péninsule, au point d’observation des albatros royaux. Cet oiseau de plus de 3m d’envergure, qui passe 80% de sa vie en haute mer et qui peut parcourir jusqu’à 1500 km par jour. Il nous a fallu attendre que le vent se lève pour qu’ils sortent. Effectivement, à côté des mouettes, ils sont beaucoup plus grands.

albatros sur l'île du Sud de Nouvelle-Zélande
Ile du Sud (1) : lacs turquoises, montagnes et moutons
 

Article original rédigé par lnetgueg et publié sur Le monde by LN et Gueg
Reproduction interdite sans autorisation
Source: Nouvelle Zélande

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *