Dominique

J1 – Le Sud : Scott’s Head, Trafalgar Falls et Wotten Waven

Jeudi 31 octobre. A notre réveil, il pleut encore averse… On part quand même en vadrouille direction l’extrême sud de l’île jusque Scott’s Head. Une étroite péninsule de terre qui sépare la Mer des Caraïbes et l’Océan Atlantique. Arrivés sur place, on patiente un peu que la pluie se calme et on monte au point de vue (à peine 15 minutes de marche). Le soleil nous fait même l’honneur de percer à travers les nuages quelques instants. Ce qui nous permet de voir la clarté de l’eau. La vue est belle. On aperçoit Roseau au loin.

Sur le chemin du retour vers Roseau on ne s’arrête pas à Bubble beach car le temps n’est vraiment pas terrible. Mais on trouve un petit “resto” sur le bord de la route ou plutôt une maison avec une enseigne FISH où on imagine pouvoir manger du poisson ! En effet, la serveuse nous fait choisir nos poissons frais pêchés il y a peu de temps et on les déguste frits avec des chips de banane plantain ! Un régal pour une centaine de dollars caribéens (environ 40€ pour 5 avec les boissons)

2e étape de notre journée : les cascades de Trafalgar Falls, dans le centre de l’île à une vingtaine de minutes de Roseau. C’est bien indiqué, les routes sont assez correctes, contrairement à ce qu’on s’attendait à trouver.

Une fois sur le site, les cascades sont facilement accessibles en 10 minutes de marche le long d’un sentier de pierres, de marches et bordé d’alpinias et d’héliconias. Au bout du chemin, on découvre le spectacle d’un couple de cascades au milieu de la jungle. Le papa qui mesure 125ft (38m) et la maman 75ft (22m). Un site superbe par la présence côte à côte de ces deux chutes d’eau et d’autant plus sous la pluie qui donne encore plus de débit aux cascades ainsi qu’aux rivières qui en découlent.

Habituellement, on peut grimper aux bassins sous les cascades mais par ce temps humide et glissant, on n’entreprendra pas la montée, surtout avec les enfants…

On reprend la route direction Wotten Waven, le paradis des sources d’eau chaude sulfurisée. Des “spas” sont aménagés le long de la route. On s’arrête à l’un d’entre eux, alpagués par le propriétaire qui nous a fait signe (Da-S Cape). Il a très bien aménagé l’endroit. Il y a cinq différents bassins d’eau chaude à plusieurs degrés de température. Les enfants s’en donnent à coeur joie en sautant et éclaboussant pendant que nous et les autres personnes essayons de nous relaxer. Nous passons un bon moment.

La journée se termine, on tente de prendre une autre route à travers la jungle pour retourner à Roseau mais elle ne mène nulle part ! Oups…

On retrouve notre chemin et Roseau. Pour fêter les 3 ans de Little J, on va au restaurant “Le Petit Paris” à Roseau. On n’a pas tenté l’originalité en choisissant ce restaurant à consonance française mais on a bien mangé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *